Re-végétaliser la ville avec Territoire !

Depuis l’arrivée du béton, la terre a petit à petit disparu du centre-ville. Les routes goudronnées ont remplacés les chemins de terre et les immeubles, les maisons en torchis pour répondre à des besoins plus actuels. La terre s’est éloignée de la ville car elle ne répondait plus aux besoins de cette époque. Et bien que cette matière naturelle soit de tout temps présente à quelques mètres sous nos pieds, nous avons tendance à l’oublier. C’est pourquoi Clément Gaumont a choisi, pendant 8 mois d’études, de porter son regard de jeune designer sur l’analyse de cette matière, qui retrouve du sens aujourd’hui par ses valeurs naturelles, locales et culturelles. Il souhaite répondre à cette question : « Comment, peut-on aujourd’hui réutiliser la terre locale pour développer des projets vernaculaires* ?».

*Vernaculaire signifiant : une réalisation propre à un lieu et à sa population.

 

Le designer : Clément Gaumont

Clément Gaumont pense être encore trop jeune pour pouvoir s’autoproclamer « designer », il est dans une phase post-diplôme, qui requiert à la fois un certain sens de l’organisation, des priorités et un certain recul des dernières années d’études pour pouvoir aller de l’avant et se projeter dans son futur métier. Lyon City Demain lui permet ainsi d’entrer en contact direct avec le monde réel et la production concrète.

Le projet

Le projet est basé sur l’idée simple de récupérer de la terre non utilisée en ville pour lui trouver un nouvel usage pour la ville et ses habitants. La terre est extraite du sol puis placée à l’intérieur de coussins pour les mettre en forme. L’avantage d’utiliser de la terre c’est que c’est un matériau local, écologique, mais aussi ergonomique. En effet, sa malléabilité et son poids amènent une stabilité nécessaire aux modules et évite qu’on ne puisse les voler. Après avoir rempli ces coussins, ils sont ensuite disposés dans l’espace public pour organiser des espaces de conforts à travers la ville

Soutenir le projet sur Ulule en cliquant ici.

clément gaumont territoire

© Clément Gaumont

L’intérêt premier de ce projet n’est pas seulement de réaliser du mobilier urbain, mais aussi d’apporter un tout autour de cette installation, elle doit être porteuse de valeurs. A la fois dans l’utilisation d’un matériau local pour la réalisation de mobiliers locaux, mais aussi pour montrer que l’on peut faire les choses différemment tout en prônant une image locale du design avec des matériaux inhabituellement présents dans le milieu urbain. On aurait simplement à se procurer les modules puis récupérer la terre que nous avons sur place, ça demande un léger investissement, mais qui peut être réalisé par des citoyens volontaires.

clément gaumont territoire

© Clément Gaumont

clément gaumont territoire

© Clément Gaumont

clément gaumont territoire

© Clément Gaumont

Sa vision de la ville de demain

Un des points important de ce projet est qu’il propose des aménagements mobiles de l’espace public, il n’y a aucune emprise sur un urbanisme particulier, pouvant répondre aux besoins d’un village ou d’une capitale. On a alors le pouvoir de se réapproprier cet espace commun, une agora de la ville de demain. Pour Clément Gaumont, la ville de demain serait cet écosystème, en perpétuel mouvement, sans cesse questionné et remanié pour proposer des moments de vie collectifs avec et pour sa population. Où la technologie, bien que largement développée, aura su être en adéquation avec la végétalisation massive des espaces urbains. Permettant à cette nouvelle idéologie citadine d’allier confort et modernisme, rural et urbain. 

Cliquez ici pour découvrir les 14 projets qui seront présentés à Lyon CITY Demain 2017.